Entreprendre et bien commencer son activité

entreprendre

Travailler dans une entreprise et recevoir mensuellement un salaire fixe garantit le plus souvent la sécurité d’un individu, mais dans ces cas précis, l’on est souvent obligé de se contraindre à plusieurs règlements imposés par la structure en question. Pour se faire ses propres revenus, il existe mille et une possibilités afin de devenir soi-même son propre patron, et généralement, l’on parlera ici de l’ouverture de sa propre activité. Mais bien évidemment, il ne s’agira pas d’ouvrir une activité sur un coup de tête, il faudra passer par plusieurs étapes afin de s’assurer que l’activité en question est viable et pourra donc générer de l’argent sur le long terme. Voici quelques éléments qui aideront à y voir plus clair !

De bons statuts pour créer  son entreprise

Avant de se lancer tête baissée dans une activité, il est impératif de se formaliser et donc de s’informer sur la paperasse utile lorsque l’on décide de créer son entreprise.

Pour cela, il existe une multitude de statuts juridiques parmi lesquels il est possible de choisir, en tenant compte de l’activité elle-même, du nombre de travailleurs dans l’entreprise, du montant d’investissement, ou encore de la personnalité juridique associée. En effet, loin d’être de la simple « paperasse », cette  première démarche influera directement sur la fiscalité, les règles juridiques, le statut social … En ce sens, le statut d’une société est d’une importance capitale, tant et si bien qu’il faudra être méticuleux lors de sa rédaction pour éviter de perdre pied en cours de route.

Dans son sens général, un statut est donc un document écrit dans lequel figurent toutes les informations nécessaires en lien avec les caractéristiques principales de l’entreprise en question, à savoir : la durée de vie, la dénomination sociale, le montant du capital social, l’objet social … Mis à part cela, la structuration de la société doit également apparaître dans le document en question. Il s’agira ici de détailler la façon dont la société s’organisera : direction, procédés de nomination de la direction, règles de majorité, envergure des pouvoirs des dirigeants, gestion des conflits …

Avant de passer à la rédaction de ce document, il apparaît logique de connaître au préalable la forme juridique de la société ou de l’entreprise en question (SARL, EURL, SAS, SASU), car c’est de cela que dépendront la structure et les mentions à faire apparaître dans le statut. Autrement, il est tout à fait possible de remettre cette tâche entre les mains d’un professionnel, tout comme il est possible de le rédiger soi-même.

Une communication excellente envers le public

S’il y a un élément à ne pas négliger après l’ouverture d’une activité, c’est bel et bien la communication, qu’elle soit interne ou externe. Au  niveau de la communication externe, mis à part le fait qu’elle représentera d’une manière directe l’entreprise, elle permettra également d’assiéger la notoriété de cette dernière et lorsque l’on parle de communication, tous les canaux sont à privilégier afin de créer un lien avec son public.

Dans ce sens, l’on peut dire que la communication stimule en premier lieu l’économie de l’entreprise, tout en s’apparentant à un vecteur de croissance significatif. Par ailleurs, une stratégie de communication bien élaborée est souvent synonyme de réussite, car cela permettra d’atteindre un public, de redorer l’image de la société, de se faire connaître, de présenter ses produits, de nouer des partenariats, mais aussi et surtout d’attirer de nouveaux clients et de les fidéliser. En effet, au vu d’une concurrence qui est de plus en plus croissante, le meilleur moyen de rappeler son existence et de se démarquer dans l’arène est de communiquer avec et envers son public.

Entreprendre et bien commencer son activité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut